Filière bois

Les formations pour exercer dans la filière bois

Publication : 18 octobre 2022

Le secteur est à la recherche de compétences variées. CAP, bacs professionnels, mais aussi BTS, licences professionnelles, diplômes d'ingénieurs ou formations artistiques, de nombreux cursus permettent de travailler dans le secteur. Panorama des formations proposées.
Visite de l'atelier bois à l'ENSAD par les élèves de 1ère année

CAP et bac pro dans la production

Les formations du secteur de l’exploitation forestière relèvent plutôt de l’enseignement agricole comme par exemple le CAP agricole travaux forestiers, BPA (brevet professionnel agricole) travaux forestiers à trois options : machines forestières, bûcheronnage, sylviculture, le BTSA gestion forestière. Les diplômés du CAP conducteur-opérateur de scierie ou du bac pro technicien de scierie étant recrutés pour les opérations de première transformation du bois.

Une trentaine de CAP (en 2 ans après la 3e), bacs professionnels (en 3 ans après la 3e), BTS (bac + 2), préparés en lycée professionnel ou en CFA (centre de formation d’apprentis), conduisent à la fabrication ou l’installation de produits bois pour la construction (charpente, escalier, poutres, planchers, etc.), l’ameublement ou l’emballage… CAP menuisier fabricant, charpentier bois, menuisier installateur, dessinateur industriel d’ameublement, tonnellerie… ; bac pro technicien de fabrication bois et matériaux associés, technicien constructeur bois, technicien menuisier agenceur… ; BTS développement et réalisation bois, systèmes constructifs bois et habitat.

Les CAP arts du bois, ébéniste, le bac pro artisanat et métiers d’art ou les diplômes des métiers d’art : BMA (brevets des métiers d’art), de niveau bac, DNMADE, à bac + 3 forment aux techniques artisanales et débouchent sur des carrières plus artistiques.

Quelques spécialités à bac + 3 / bac + 5

À bac + 3, les licences professionnelles mention métiers du bois ou bois ameublement forment aux métiers de l'exploitation ou de la transformation industrielle du bois pour travailler dans les bureaux d’études de l’ameublement et de la menuiserie par exemple.

À bac + 5, en université il existe 2 mentions de master spécifiques au secteur. La mention génie civil qui offre des spécialisations en architecture construction bois ou en ingénierie de la construction bois et la mention agro-sciences, environnement, territoires, paysage, forêt. L’université de Montpellier propose elle, un master sciences du bois.

2 écoles d’ingénieurs sont spécialisées dans le bois l’ENSTIB (École nationale supérieure des technologies et industries du bois) et l’ESB (École supérieure du bois). D’autres écoles d’ingénieurs centrées sur l’agronomie, le génie civil, l’énergie proposent des orientations forêt, bois. C’est le cas d’AgroParisTech qui forme aussi les ingénieurs du corps des ponts, des eaux et des forêts, d’Arts et Métiers ParisTech (bois : une ressource locale pour la construction locale), de l’ENI Saint-Étienne (ingénieur génie civil : écoconstruction, bois et environnement)

Le diplôme d’ingénieur (bac + 5) conduit à des fonctions d’encadrement ou de responsable en bureau d'études, qualité, production, recherche-développement, méthodes.