L'ingénieur textile peut travailler dans presque tous les secteurs, tant le textile et les matériaux souples sont partout. Tissu intelligent, matériaux composites high-tech pour l'aéronautique ou les travaux publics font partie de ses champs d'étude.

  • Salaire débutant
    2600€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Avec le développement des tissus techniques notamment, le secteur textile est en constante évolution, et ce, grâce à l'ingénieur textile. Dans la grande distribution, il est chargé d'assurer les visites auprès des usines de fabrication dans les pays étrangers. Il peut également être responsable de production, ingénieur méthodes ou assumer une fonction commerciale. Beaucoup sont toutefois embauchés dans la R&D (recherche & développement), par exemple pour travailler sur de nouveaux fils plus résistants ou sur des tissus intelligents capables de transmettre le rythme cardiaque d'un sportif. Outre l'habillement et l'ameublement, les textiles ont aussi des utilisations industrielles et médicales. L'ingénieur textile peut travailler dans tous les secteurs d'activité (aéronautique, travaux publics, automobile, grande distribution, etc.), du grand groupe à la start up innovante.

Les formations et les diplômes

Après le bac

5 ans d'études pour préparer un diplôme d'ingénieur dans l'une des 4 écoles spécialisées dans le textile : l'Itech (Institut textile et chimique) de Lyon, l'Ensait (École nationale supérieure des arts et industries textiles) de Roubaix, l'Ensisa (École nationale supérieure d'ingénieurs Sud Alsace) et l'HEI (École des hautes études d'ingénieur) ou un master (métiers de la mode et du textile).