Les contrats en faveur des jeunes

Le contrat d'engagement jeune

Publication : 1er mars 2022

Le contrat d'engagement jeune (ex-Garantie jeunes) est un dispositif destiné à aider les jeunes de 16 à 25 ans en situation de précarité. Il consiste en un accompagnement intensif vers l'emploi ou un contrat d'apprentissage associé à une aide financière.

Le contrat d'engagement jeune, c'est quoi ?

Le CEJ (contrat d'engagement jeune) est un accompagnement intensif vers un emploi (CDI ou CDD de 6 mois ou plus) ou un contrat en apprentissage, une formation ou un parcours d'insertion. Le contrat dure de 6 à 12 mois. Il peut être prolongé à titre exceptionnel jusqu’à 18 mois. Le parcours est proposé par les missions locales, le pôle emploi, l'ensemble du service public de l’emploi et des associations.

Qui peut bénéficier du contrat d'engagement jeune ?

Le contrat d'engagement jeune s’adresse aux jeunes :

  • âgés de 16 à 25 ans ou 29 ans révolus pour les personnes reconnues travailleurs handicapés ;
  • ni en études ;
  • ni en formation ;
  • ni en emploi ;
  • en difficultés d’accès à l’emploi durable ;
  • sans ressources financières suffisantes.

En quoi consiste le programme intensif ?

Le parcours repose sur un accompagnement personnalisé de 15 à 20 heures par semaine minimum, où les jeunes suivent différentes activités :

  • des préparation pour entrer en apprentissage dans le cadre d'une prépa-apprentissage ou de prépa compétences ;
  • des formations qualifiantes ou préqualifiantes dans des filières stratégiques, comme la transition écologique, le numérique ou la santé ;
  • des missions d'intérêt général au travers d'un service civique ;
  • des stages ou immersions en entreprise.

Quels accompagnements au cours du parcours ?

Les jeunes sont accompagnés tout au long de leur parcours par un référent conseiller. Les modalités du parcours sont adaptées par le conseiller, après une évaluation de la situation, des besoins et des compétences du jeune (accompagnement individuel ou collectif, périodes de formation ou de mises en situation, intégration d’une école de la 2e chance ou d’un Epide, une prépa-apprentissage, une mission de service civique, un SMA...). Des échanges réguliers sont réalisés et un bilan mensuel est organisé pour d'éventuels ajustements.

Quels engagements pour intégrer le programme ?

Le contrat d'engagement jeune est signé entre le jeune et le référent. Le jeune s'engage à respecter les engagements définis avec son conseiller pour construire un projet professionnel durable et atteindre ses objectifs. Il perçoit une allocation mensuelle, sous réserve d’assiduité, participation aux ateliers et activités proposées. Cette allocation varie en fonction des ressources et de l'âge du jeune : 200 euros par mois pour un jeune mineur ; 500 euros par mois pour un jeune majeur. En cas d'absence ou de non-respect des engagements pris, l'allocation peut être suspendue, voire le contrat arrêté. À l'issue du contrat l'accompagnement se poursuit jusqu'à l'entrée dans un emploi durable.

Comment bénéficier d'un contrat d'engagement jeune ?

Pour faire une demande de contrat d'engagement jeune, rendez-vous directement au sein d'une mission locale de proximité ou de Pôle emploi. Sur place ou à distance, un entretien avec un conseiller permettra d’évaluer si le CEJ correspond à vos besoins. Vous pouvez aussi vous connecter sur la plateforme 1jeune1solution pour renseigner un formulaire de demande de CEJ. Une fois votre demande envoyée, vous serez contacté par un conseiller. Si vous bénéficiez d'un suivi par le service public de l’emploi, contactez votre référent.

Services en faveur des décrocheurs et jeunes ni en études, emploi ou formation

Pour renouer avec les études, apprendre autrement ou préparer un projet vers l'emploi, découvrez les solutions et accompagnements possibles proposés par l’Éducation nationale, le réseau des missions locales et leurs partenaires sur le site Nouvelles chances. Un numéro vert 0 800 122 500 est disponible pour aider les jeunes de 16-18 ans sans école, ni formation, ni emploi et leurs parents. Un moteur de recherche "S'informer près de chez soi" vous permet de trouver les coordonnées des acteurs de l'obligation de formation, notamment pour faire un point sur votre situation.