RQTH : halte aux préjugés

RQTH : un accès à des aides et à des dispositifs

Publication : 2 mars 2021

La RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé) ne signifie pas pour autant avoir un emploi. Cette démarche peut être anticipée pour faciliter l’insertion professionnelle.

Un accès aux aides et à l’AHH

Cette reconnaissance permet d’accéder à des dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle et de maintien dans l’emploi. La RQTH donne droit à des aides financières, mais celles-ci sont ponctuelles et étudiées au cas par cas.

La RQTH et l'AAH sont deux dispositifs distincts, les deux demandes sont systématiquement associées dans les notifications des CDAPH. Toutefois, quand le travailleur handicapé a un emploi, le montant de l’AAH varie en fonction du salaire.

Une aide à l’insertion

Si vous recherchez un emploi, la RQTH peut vous permettre l'accès à :

  • des formations professionnelles qualifiantes, parfois rémunérées. Des stages de rééducation professionnelle sont également proposés par la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) ;
  • des services spécifiques au sein des organismes d'accompagnement vers l'emploi (missions locales, Pôle emploi, Cap emploi, CCI …) pour la construction d'un projet professionnel, la recherche d'emploi ;
  • un accompagnement spécialisé et personnalisé par Cap emploi ou Pôle Emploi pour accéder ou conserver un emploi ;
  • des contrats de travail "aidés" ;
  • le soutien d’un dispositif d’emploi accompagné ;
  • un emploi dans une entreprise adaptée ou une entreprise adaptée de travail temporaire notifié par la CDAPH ;
  • une orientation vers un Esat (établissement ou service d'aide par le travail) notifiée par la CDAPH ;
  • des postes dans la fonction publique sur concours, aménagé ou non, ou par recrutement contractuel spécifique ;
  • des aides financières et un accompagnement personnalisé pour l’accès à l’emploi ou la création d’entreprise par l'Agefiph (Association de gestion du Fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) ou le FIPHFP (Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique).